Le management face à une équipe difficile

Dans chaque entreprise, il y a forcément des caractères peu sociables, parfois critiques ou négatifs, quelquefois orgueilleux ou effacés et d’autres encore. On comprend que les tâches d’un manager est quelque peu complexe, pour ne pas dire plus. Mais il doit cultiver des qualités qui l’aideront à mener à bien son équipe, jour après jour.

La tâche est complexe !

Si, en plus, un bon nombre de ses collaborateurs présentent des personnalités difficiles, il a du fil à retordre ! Toute une équipe, globalement, difficile, quelle tâche colossale ! Le fait est qu’un bon management, c’est de savoir utiliser les qualités et les aptitudes de chacun pour atteindre, voire dépasser, les objectifs. Alors, si plusieurs personnalités freinent la progression de l’entreprise en raison de leurs caractères, en dépit de leurs compétences techniques et autres, le management est un vrai défi. Sa priorité est donc de trouver la parfaite formule pour optimiser les résultats tout en maintenant une bonne ambiance au sein de son équipe.

L’accompagnement avant tout !

Le petit chef qui se permet de donner des ordres à tout le monde, le rebelle qui se moque des règlements, le bavard qui dérange joyeusement ses collègues dans leur travail, le timide qui ne dit jamais rien, etc., ce n’est pas au manager de transformer leur personnalité. Son rôle consiste plutôt à accompagner chacun de ses salariés dans leur développement professionnel tout en veillant au bon fonctionnement du reste de l’équipe et en visant des résultats optimaux. Il faut qu’il connaisse personnellement le profil de chaque collaborateur, ce qu’il pourra faire en mettant en place un entretien régulier et annuel ou plus. Ce sont des occasions pour connaître les leviers de motivation de chaque membre de son équipe et de faire le point sur les progrès de chacun.

À propos de l'auteur

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *