Comment devenir auxiliaire de crèche ?

Pour le dire simplement, un auxiliaire de crèche, c’est celui ou celle qui remplace le/s parent/s d’un enfant lorsque celui-ci/ceux-ci ne sont pas présents auprès de l’enfant. Et cela est valable pendant les jours ouvrables, c’est-à-dire du lundi au vendredi.

Ce qu’est un auxiliaire de crèche ?

Un auxiliaire de crèche travaille soit dans une crèche, soit dans une mini-crèche, soit dans un établissement d’accueil ou encore dans une halte garderie. L’enfant dont il aura à s’occuper peut être en bonne santé, malade ou handicapé. Si vous désirez embrasser la carrière d’auxiliaire de crèche, sachez que vous n’aurez jamais à travailler seul, vous évoluerez au sein d’une équipe composée de plusieurs personnes aux compétences diverses. En règle générale, il s’occupe de la santé des enfants, de leur bien-être, de leur éveil et de leur éducation. Le tout se fait à travers des activités et des jeux.

Les formations essentielles

Le travail en crèche nécessite une formation d’auxiliaire de puériculture qui délivre un diplôme d’État. Le plus souvent, pour devenir auxiliaire de crèche, il faut le CAP petite enfances, le diplôme DP AP de niveau 5 ou le Brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport ou BP JEPS de niveau 4. Un BEP CSS pour Carrières sanitaires et sociales peut aussi mener au métier ou bien vous pouvez passer le concours auxiliaire de puériculture. Une fois la formation achevée, le choix est large entre devenir assistante maternelle, éducateur de jeunes enfants ou garde d’enfants à domicile. Des formations dans le domaine du paramédical peut aussi servir grandement dans ce métier, notamment pour être infirmier ou aide-soignant. Mais la qualité la plus importante pour devenir un bon auxiliaire de crèche, c’est l’amour pour les enfants. Le dynamisme et la bienveillance sont aussi très utiles.

À propos de l'auteur

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *